Leïla Sebbar romancière et nouvelliste

            Journal d'une femme à sa fenêtre  
               suite 54
                 (septembre 2017)






Affichette Fête de la Commune.

Journal d’une femme à sa fenêtre
(suite 54)

septembre 2017

 Solidarité religieuse. Luc Thiébaut à Oran. Les statues du fondeur Thiébaut en Algérie. Persécution de la minorité musulmane Rohingya de Birmanie. Éradiquer les signes publics de l’esclavage partout en France. Le chef 2 étoiles franco-algérien Akrame. Viol d’une petite fille de 11 ans. Polémique sur l’âge du consentement. Fête de la Commune à la Butte-aux-Cailles dans le 13e arrondissement de Paris.


Début septembre

Solidarité entre communautés religieuses. Les musulmans du 15e à Paris n’ont plus de salle de prière. Ils déplieront leurs tapis de prière dans la salle paroissiale de l’église Saint-Christophe-de-Javel (15e) à l’invitation du curé. Par ailleurs, le rabbin de la synagogue Adath Shalom de la rue George-Bernard Shaw, a proposé de les aider pour les travaux de la salle rue de Javel.

Luc Thiébaut m’a envoyé des photographies qu’il a prises lors de son dernier voyage à Oran, au printemps 2017. Vestiges mémoriels.

La statue de la « femme ailée » par Dalou sculpteur, Thiébaut fondeur, un ancêtre de Luc Thiébaut. Ils ont ensemble sculpté et fondu la statue de la place de la Nation à Paris. Le fondeur Thiébaut est aussi l’artisan de plusieurs statues en Algérie, à Jijel, à Biskra, d’autres, rapatriées en France : le sergent Blandan de Boufarik, le maréchal Valée de Constantine, Thiers de Annaba… Alain Amato, qui a participé à plusieurs collectifs sur l’enfance en Algérie avant 1962, a publié un livre passionnant : Monuments en exil (de l’Algérie à la France avec une iconographie abondante).























 

 

Bas-relief «antique» bleu près de la Place Hoche, Oran, printemps 2017 (photo Luc Thiébaut).

Bas-relief viticole près de la Place Hoche – Commandant Medjoub, Oran, printemps 2017 (photo Luc Thiébaut).

«Femme ailée» par Dalou sculpteur, Thiébaut fondeur, Oran, printemps 2017 (photo Luc Thiébaut).

2 chevaux algériens, Oran, printemps 2017 (photo Luc Thiébaut).

Fresques. Fables de La Fontaine, quartier Hai Yaghmracen (ex-Saint-Pierre), Oran, printemps 2017 (photos Luc Thiébaut).

Enseigne Singer, Oran, printemps 2017 (photo Luc Thiébaut).

Depuis le 26 août, la minorité musulmane des Rohingyas en Birmanie est persécutée et chassée vers le Bangladesh. Des centaines de milliers de personnes fuient les agressions et les viols, les incendies de villages… Comment seront-ils accueillis dans l’un des pays les plus pauvres de la planète ? Aung San Suu Kyi ne réagit pas. La communauté internationale devrait confisquer son Prix Nobel de la paix.

Mi-septembre

Éradication. Révisionnisme. Des associations s’acharnent à supprimer les signes publics de l’Histoire à Paris, en France. Déplacement de l’enseigne Le Nègre joyeux, place de la Contrescarpe, que les écoles ne portent plus le nom de Colbert, artisan du Code noir qui a légalisé l’esclavage… Qu’on explique au lieu de dissimuler ou de détruire. Il faudrait alors débaptiser tous les espaces publics, rues, boulevards, édifices scolaires qui portent le nom de Jules Ferry, du maréchal Bugeaud et combien d’autres acteurs de la colonisation. Il faut faire un travail pédagogique comme on le fait pour la Shoah.

Un grand chef, 2 étoiles, Akrame Benallal… Franco-algérien. C’est si rare qu’il faut saluer ce spécialiste de la viande. En 2016, il a publié Carnivore (Alain Ducasse Édition). Son restaurant parisien porte son nom AKRAME.

Fin septembre

Un slogan du Medef :

« Si l’école faisait son travail J’aurais du travail. »

Slogan retiré après des protestations de l’Éducation nationale et de Monsieur Blanquer, ministre.

Une enfant de 11 ans violée par un homme de 28 ans. Le violeur plaide le consentement… L’affaire a été renvoyée au 3 février 2018 à la demande du Parquet. L’homme est laissé libre sous contrôle judiciaire.

Comment peut-on laisser penser qu’une petite fille de 11 ans soit consentante pour une fellation et « un rapport intime » ? L’âge de la majorité sexuelle à 15 ans devrait être l’âge du « consentement » sans parler des violences qui accompagnent en général l’acte sexuel non consenti sur une partenaire inconnue, abordée dans la rue ou le hall d’un immeuble.

Le viol est un crime

La pédophilie est un crime.

Les femmes ont lutté, il y a quarante ans pour que le viol soit reconnu comme crime. On ne le rappelle pas assez en ces mois où les femmes harcelées sexuellement parlent enfin.

30 septembre

Fête de la Commune à la Butte-aux-Cailles dans le 13e arrondissement à Paris, près de chez moi.
J’ai retrouvé, autour de Xavière Gauthier et Louise Michel, les années de la revue Sorcières fondée par Xavière, Anne Rivière qui travaille depuis longtemps sur Camille Claudel et Françoise Petitot, psychanalyste. C’était joyeux, chantant et nostalgique.


















 Fête de la Commune, Butte-aux-Cailles, 30 septembre 2017 (Paris 13e) (coll. part.).
 Fête de la Commune, Butte-aux-Cailles, 30 septembre 2017 (Paris 13e) (coll. part.).
 Fête de la Commune, Butte-aux-Cailles, 30 septembre 2017 (Paris 13e) (coll. part.).
 La librairie de la Commune, 30 septembre 2013, rue des cinq diamants (coll. part.).